LE MAGAZINE DES SAINES GOURMANDISES
Home Sommaire Recettes Produits Liens Archives Contact
 Article - La Cerise N° 21 Septembre - Octobre

L'atout santé en grappe


Juteux et sucré sous sa peau croquante, le raisin nous permet de faire le plein de vitamines et d'antioxydants.


La fin de l'été et le début de l'automne marquent le moment où la vigne nous livre son fruit, de précieuses grappes de baies claires ou sombres, rebondies et veloutées: les raisins.


Des ancêtres amateurs

Le raisin est apparu sur terre depuis bien avnant l'homme. Au cours de la Préhistoire, l'homo-sapiens se régalait déjà de ces baies sucrées et on pense qu'il pressait déjà le raisin pour en extraire le jus, ensuite conservé dans de grandes jarres de terre. Et un jour, quelque part au Moyen-Orient, on peut imaginer que l'on ait découvert le produit de la fermentation naturelle du jus de raisin dans une jarre quelque temps oubliée. Le vin était né. Selon les experts, la domestication de la vigne serait en grande partie due à cette découverte. On retrouve des traces de culture viticole dans la région entre le Tigre et l'Euphrate déjà aux alentours de 4.000 ans avant Jésus-Christ. La vigne rassemble en réalité des centaines de variétés ou cépages. On distingue les cépages de table et ceux dits de cuve, destinés à la fabrication du vin. Les variétés les plus cultivées actuellement sont Vitis vinifera pour le vin, et Vitis labrusca pour la table et la fabrication de jus. Notons au passage que le raisin est le deuxième fruit le plus cultivé au monde, juste après l'orange.


Le raisin fait parler de lui

Véritable star de nos tables, le raisin doit sans nul doute une partie de son succès à sa saveur, sucrée et fraîche à la fois. Et à la liste de ses atouts gustatifs, on peut ajouter une kyrielle d'atouts nutritionnels. On sait depuis de nombreuses années déjà que le raisin contient des vitamines et minéraux de toutes sortes: vitamines C, E et du groupe B, et aussi un peu de cuivre, de fer et de magnésium. Mais ce que l'on a découvert plus récemment, c'est sa richesse en anti-oxydants. Le potentiel antioxydant d'un aliment n'est pas déterminé que par sa teneur en certaines vitamines (A, E et C). Il y a aussi une foule d'autres éléments de nature végétale qui ont une action antioxydante. Dans le cas du raisin, on trouve une grande proportion d'une substance appelée resvératrol, et d'autres flavonoïdes. Ces composés se sont montrés efficaces pour améliorer la santé cardio-vasculaire et pourraient bien jouer un rôle dans la protection de l'organisme contre le cancer. Par ailleurs, le potentiel antioxydant du raisin rouge s'avère supérieur à celui du blanc, en raison de sa plus grande richesse en composés colorés, actifs contre l'oxydation.


Une note de fraîcheur

Pour profiter des bienfaits du raisin, vous pouvez bien entendu boire un verre de jus tous les jours, mais il y a d'autres alternatives. Le raisin frais constitue une excellente collation, et ses grains sont faciles à manger. Vous pouvez aussi l'intégrer à vos salades, où il fera merveille avec la volaille mais surtout avec le fromage et les noix. Enfin, le raisin se cuisine aussi pour accompagner volailles et gibiers et leur apporter une petite note sucrée en toute légèreté.

Magali Jacobs, Diététicienne
Google