LE MAGAZINE DES SAINES GOURMANDISES
Home Sommaire Recettes Produits Liens Archives Contact
 Article - La Cerise N° 19 Avril - Mai

Les boissons du sport

Que boire quand on fait du sport? Différentes caractéristiques sont à prendre en compte lorsqu’on choisit de quoi nous réhydrater lors de nos escapades sportives. Le point pour ne pas s’emmêler les pinceaux!

Et revoilà le printemps! Pour beaucoup d’entre nous, le retour des beaux jours rime avec la reprise du sport. Marche en forêt, course à pied, vélo, tennis... Ce ne sont pas les possibilités qui manquent! C’est le moment idéal pour aborder avec vous le sujet des boissons qui conviennent bien au sport. C’est que tout compte dans les boissons sportives: les minéraux, le sucre, la température, la quantité, le bon moment pour les boire... Lisez ce qui suit et laissez-vous guider!

Bien s’hydrater

Quand on fait du sport, on transpire pour refroidir la température du corps. Cela veut donc dire que l’on perd de l’eau. Mais la déshydratation est synonyme de baisse des performances... Saviez-vous que la perte de 4% de l’eau corporelle (soit 1,7 litre pour un homme de 70kg) équivaut à une chute des performances de 40%? Eh oui, boire est essentiel... Et il ne faut pas attendre d’avoir soif car la soif se manifeste lorsque la déshydratation est déjà entamée. Le mieux est de boire de petites gorgées tout au long de son activité sportive. Prévoyez 200 à 250ml par quart d’heure pour une activité soutenue (course, fitness, vélo à un rythme soutenu...) et entre 100 et 200ml par quart d’heure pour des activités moins intenses (marche, nage lente, vélo de loisirs...).

Que boire?

La boisson idéale du sportif contient différents ingrédients: du sodium pour mieux absorber l’eau et mieux la retenir, des sels minéraux pour compenser les pertes occasionnées par la transpiration, et un peu de glucides (4 à 8% soit environ la moitié d’un soda ou d’un jus de fruits classique). Il faut savoir que le corps stocke l’énergie sous forme de graisses et non de glucides. Par conséquent, ceux-ci sont présents en quantités limitées. Pourtant, ce sont eux qui sont nécessaires en cas d’effort. Si le corps épuise son stock de glucides et doit commencer à en fabriquer à partir des graisses en réserve, on observe une baisse de performances. Aussi, pour rester à un bon niveau, prévenir les crampes musculaires et la fatigue, il est utile d’absorber un peu de glucides via la boisson. Attention, celle-ci ne doit pas être trop sucrée, cela provoquerait des douleurs abdominales. Choisissez une boisson non pétillante car les boissons gazeuses peuvent provoquer des douleurs également. Évitez de boire un fluide glacé, une température de 10 à 15°C suffit. Évidemment, tout ceci est surtout valable pour les efforts intenses et/ou de longue durée. Si vous faites de la marche, vous n’aurez pas besoin d’un supplément de glucides. Il vous faudra juste vous réhydrater en buvant un peu d’eau régulièrement, surtout si vous marchez plus d’une demi heure et par temps chaud.

Magali Jacobs
Diététicienne
Google