LE MAGAZINE DES SAINES GOURMANDISES
Home Sommaire Recettes Liens Archives Contact
 Article - La Cerise N° 18

La santé de bon coeur

Votre coeur est un bien précieux. Il ne tient qu'à vous de prendre les bonnes décisions pour le garder en pleine forme!

Tous les jours, votre coeur effectue un travail incroyable. C'est qu'avec une moyenne de 100.000 pulsations quotidiennes, il fait circuler environ 8.000 litres de sang dans vos artères et vos veines. Ce qui est dommage, c'est qu'on ne commence à se rendre compte de la grande valeur de notre coeur que quand il a des ratées. Et c'est fréquent: en Belgique, toutes les 3 minutes, une personne est hospitalisée pour un problème cardiaque et les maladies cardiovasculaires sont la première cause de mortalité dans notre pays. Or, vous avez réellement le pouvoir de diminuer l'apparition des problèmes cardiaques. Comment? En surveillant votre tension, votre ligne, votre alimentation, et en bougeant un minimum. C'est le plus beau cadeau que vous puissiez faire à votre coeur!

Ce qui influence la santé du coeur

Il y a beaucoup de choses qui peuvent jouer un rôle dans la santé de votre coeur. Certaines ne sont pas modifiables. Par exemple, les femmes ont moins de risque que les hommes de développer des maladies cardiovasculaires. Ce risque augmente avec l'âge de la personne, et est aussi plus élevé si un ou plusieurs membres de sa famille ont un problème cardiovasculaire. Mais la plupart des facteurs qui influencent la santé du coeur peuvent être contrôlés. Vous le savez certainement, fumer ou abuser de l'alcool, c'est-à-dire boire plus de 1 à 2 verres par jour pour les femmes et plus de 2 à 3 verres par jour pour les hommes, sont des habitudes qui favorisent les maladies cardiovasculaires. Un taux de cholestérol trop élevé ou une pression sanguine trop importante sont eux aussi néfastes. De même, être en surpoids ou avoir une glycémie trop élevée augmente aussi le risque de présenter tôt ou tard un problème cardiaque ou vasculaire.

Faites-lui une fleur

En 2005, l'Organisation Mondiale pour la Santé a mené une étude qui a montré qu'adopter de bonnes habitudes diminuait de 80% le risque de développer une maladie du coeur ou des vaisseaux. Mais concrètement, que faire? Eviter de fumer ou de boire trop d'alcool, c'est un bon début. Ensuite, il est aussi important de faire au moins 30 minutes d'activité physique modérée par jour et bien sûr, d'adopter de bonnes habitudes alimentaires. Si tout le monde sait que c'est important de bien manger pour préserver la santé de son coeur, on ne sait pas toujours comment s'y prendre. La réponse tient en 3 points: manger équilibré, choisir les bonnes graisses et consommer suffisamment de fruits et légumes.

Manger équilibré

La pyramide alimentaire vous fournit le modèle d'une alimentation équilibrée. Les grands principes sont les suivants: chaque jour, buvez de l'eau ou des boissons non sucrées à volonté. A chaque repas, consommez des féculents (pain, pommes de terre, céréales, riz, pâtes, légumineuses...) et choisissez-les de préférence complets. Prenez un produit laitier 2 à 3 fois par jour. Les viandes, volailles, poissons ou oeufs auront une place dans votre assiette 1 à 2 fois par jour, en quantités modérées. Quant aux petites douceurs, il ne faut pas en faire une habitude mais elles sont permises mais en quantités raisonnables et de temps en temps.

Choisir les bonnes graisses

Contrairement à ce que l'on dit parfois, les graisses ne sont pas mauvaises pour la santé. Elles sont nécessaires, et certaines d'entre elles ont même un effet bénéfique. Il s'agit des graisses végétales, c'est-à-dire des huiles et des margarines. Choisissez plus particulièrement celles qui sont riches en acides gras oméga-3, indispensables au corps mais peu présents dans l'alimentation. Il s'agit de l'huile de colza, de noix, de soja et de lin. Le poisson aussi est riche en oméga-3. C'est une exception car les autres produits animaux n'en contiennent que très peu. Mettre du poisson au menu 2 fois par semaine vous permettra donc de faire le plein de ces bonnes graisses. A côté de cela, levez le pied sur la charcuterie, les viandes grasses, le beurre et la crème, riches en graisses saturées mauvaises pour le coeur. Les chips, pâtisseries et produits de biscuiterie du commerce contiennent eux aussi trop de graisses saturées cachées, c'est pourquoi il vaut mieux les limiter.

Consommer assez de fruits et légumes

Les fruits et légumes sont riches en vitamines et anti-oxydants, véritables gardiens de la santé du coeur et des vaisseaux. Veillez donc à en manger assez, soit au moins 5 fois par jour, sous la forme de 2 fruits de la taille d'une petite pomme et de trois portions de légumes cuits et crus.

La campagne de Becel pour le coeur

La firme Becel s'est alliée à d'autres organismes soucieux de la santé cardiovasculaire (la Ligue Cardiologique Belge, des associations de médecins généralistes et de diététiciens) afin de promouvoir la santé du coeur des Belges. Dans ce cadre, une action tout-à-fait unique a été organisée: dans 15 grandes villes du pays, toute personne intéressée est invitée à aller tester l'âge de son coeur auprès d'un stand Becel composé de personnel médical qualifié. Quatre tests simples seront effectués: la mesure de cholestérol, de la glycémie, de la pression sanguine et de l'IMC. Les personnes pourront alors se rendre chez leur médecin traitant qui pourra établir un diagnostic à partir de ces résultats. Parce qu'on n'a pas toujours conscience de vivre dans une situation à risque pour notre coeur, une telle campagne a une grande importance en permettant de sensibiliser la population au risque cardiovasculaire qu'elle peut courir. Effectuer ces tests régulièrement permet de savoir où on en est et éventuellement réajuster le tir afin d'éviter bien des ennuis de santé.

Magali Jacobs
Diététicienne
Google