LE MAGAZINE DES SAINES GOURMANDISES
Home Sommaire Recettes Liens Archives Contact
 Article - La Cerise N° 16

Pour bien commencer la journée.

Complice forme et santé, un petit-déjeuner équilibré nous aide aussi à réveiller de bonne heure nos papilles !

On dit toujours que le petit déjeuner est le repas le plus important de la journée. Que lui vaut cette réputation ? Quel rôle joue-t-il dans l’équilibre alimentaire ? Quels sont les ingrédients d’un bon petit-déjeuner ? Voilà des questions que se posent beaucoup d’entre vous, et nous allons tenter d’y apporter quelques éléments de réponse.

Le petit déjeuner des Belges

L’équilibre alimentaire commence par la prise régulière des repas. En Belgique, nous ne sommes pas très forts pour cela puisque seuls 73,3% d’entre nous prennent régulièrement (au moins 5 fois par semaine) trois repas par jour. Ce sont les personnes âgées qui sont les plus régulières puisque 90% d’entre elles ne sautent presque jamais de repas, tandis que les 19-29 ans sont à peine 60%. C’est malheureusement le petit déjeuner qui trinque le plus puisque seuls 79% de nos compatriotes le prennent au moins 5 fois par semaine. Les raisons pour lesquelles les gens sautent le petit déjeuner ne sont pas très claires. Manque de temps, ne pas avoir faim le matin, manque d’organisation… sont autant de causes possibles. Mais la question qui nous vient à l’esprit est: pourquoi donc se priver d’un délicieux repas dès le matin, qui de plus nous aide à faire le plein d’énergie ?

Un allié forme et santé

Une des raisons invoquées pour le saut du petit déjeuner, surtout en ce qui concerne les femmes, est la préoccupation pour le poids. Or, de nombreuses études concluent que la prise du petit déjeuner est liée à un moindre risque d’obésité. Ceci peut sembler bizarre car bien souvent, ceux qui prennent un petit déjeuner absorbent plus de calories chaque jour que les autres. Seulement voilà: les gens qui prennent régulièrement leur petit déjeuner sont aussi ceux qui font le plus de sport, ne fument pas… Bref, ils ont des habitudes de vie plus saines. Pour les enfants, il semblerait que ceux qui prennent leur petit déjeuner soient plus attentifs à l’école et que leurs performances scolaires s’en ressentent. Il est essentiel que les parents aient conscience de l’importance du petit déjeuner de leurs enfants, non seulement pour leur bien-être de la journée mais aussi parce qu’ainsi, ils leur apprennent à adopter une bonne structure au niveau des différents repas de la journée. A noter aussi que de nombreuses personnes sautent le petit déjeuner car elles n’ont pas faim le matin. Bien sûr, rien ne sert de se forcer à avaler quelque chose si la faim n’y est pas. Seulement, cette absence de faim résulte probablement d’un souper trop copieux ou de grignotage dans la soirée, en bref, d’un déséquilibre alimentaire. La priorité est alors de manger plus léger le soir, et l’effet sur le petit déjeuner se fera vite remarquer…

Les secrets d’un petit déjeuner réussi

La voilà, la question qui vous brûle les lèvres: qu’est-ce qui fait un bon petit déjeuner ? Au risque d’en surprendre plus d’un, nous citerons en numéro un une ambiance conviviale et détendue. C’est le plus important pour que vous ayez envie de vous asseoir à table et de savourer votre premier repas de la journée, plutôt que d’avaler P 10 LA CERISE - novembre 2006 en vitesse une croûte de pain quelconque. Bien entendu, cela vaut aussi pour les enfants. Prévoyez de les faire lever bien à l’heure pour ne pas être pressés par le temps. Parlons maintenant équilibre alimentaire. Idéalement, le petit déjeuner se doit d’être relativement copieux puisqu’il devrait couvrir environ le quart des besoins quotidiens en énergie. Il comprend les éléments suivants: des céréales, un laitage, un fruit et une boisson. Pour vous assurer un équilibre optimal, variez les aliments au maximum. Vous vous assurerez alors de puiser parmi toutes les sources de nutriments, vitamines et minérauxqu’il vous faut. Un bon truc: dressez une table où vous présentez toutes sortes d’aliments, fruits et laitages compris, pour que vous et votre petite famille puissiez piocher au gré de vos envie parmi l’une ou l’autre sorte. Les petites portions seront les bienvenues, pour pouvoir savourer un peu de tout sans caler. Et puis, la variété incitera vos enfants à manger avec plaisir, car ils trouveront toujours quelque chose qui conviendra à leurs envies.

Bien composer son assiette

- Les céréales

Les céréales vous apportent des glucides, source d’énergie qui vous sera diffusée tout au long de la matinée. Choisissez-les complètes, de préférence, l’énergie sera libérée plus lentement, et elles contiennent plus de vitamines et minéraux. Bien sûr, les céréales ne se résument pas à celles qui se mangent avec du lait. Le pain sous ses diverses formes en fait partie, ce qui comprend les biscottes, crackers, tartines grillées, petits pains suédois… Bien sûr, il y a aussi les viennoiseries, mais réservez-les plutôt pour le week-end car elles sont fort grasses et il ne serait pas raisonnable d’en manger chaque jour.

- Les fruits

Glucides, vitamines, minéraux, eau… Les fruits sont trop souvent boudés le matin. Or, il y a bien des alternatives à la sempiternelle orange pressée: fruits à croquer, à peler, ou salades de fruits… Pensez aussi aux fruits secs, pour accompagner les céréales petit déjeuner par exemple.

- Les produits laitiers

Il y en a pour tous les goûts, à tartiner ou non. Faites donc votre choix entre le lait nature, le fromage pour accompagner votre pain, le fromage blanc, le yaourt avec ou sans fruits… à moins que vous ne préfériez une bonne tasse de chocolat chaud…

- La boisson

Privilégiez l’eau, surtout pour les enfants. Thé, café ou chicorée sont également des habitués du petit déjeuner. Du lait ou un jus de fruits peuvent également faire l’affaire.

- Et sur le pain ?

Question santé, préférez la matière grasse à tartiner végétale par rapport au beurre. Pour la garniture, plutôt salé ou sucré, c’est à vous de décider. Levez tout de même le pied sur les charcuteries trop grasses, et pour les garnitures sucrées, un seul mot d’ordre: pas plus de garniture que de pain !

Magali Jacobs
Diététicienne
Google