LE MAGAZINE DES SAINES GOURMANDISES
Home Sommaire Recettes Liens Archives Contact
 Article - La Cerise N° 16

Faire durer le palisir

Emballer vos restes et les placer au frigo le plus rapidement possible après le repas vous permettra d’en profi ter encore les jours suivants. Voilà qui est pratique, surtout pour les succulents festins de la fin décembre…

Pour les fêtes, on prévoit toujours trop de vin, trop de dinde, trop de dessert… Parce qu’on aime bien mettre les petits plats dans les grands, parce qu’on a peur de tomber à court, au cas où il y aurait un invité de dernière minute… On a toujours tendance à prévoir un peu plus. Mais qu’importe, s’il y a des restes du repas de fête, on se fera un plaisir de les déguster les jours suivants ! A condition de s’arranger pour les conserver le mieux possible.

Protéger de l’air et de chaleur

Première étape pour bien conserver le reste du repas: le mettre à l’abri de la chaleur et de l’air. La chaleur favorise la prolifération des micro-organismes responsables de la détérioration des aliments, ou même de toxi-infections alimentaires. Donc, précaution numéro un: tout au frigo ! Et pas le lendemain, non non, immédiatement ! Ce qui pose le plus souvent problème, ce sont les jolis plateaux de plats froids qui trônent sur la table de longues heures durant, lorsqu’on choisit de faire un buffet froid par exemple. Le mieux est de ne les sortir du frigo qu’au dernier moment, juste avant de passer à table, et de les replacer au frais une fois le repas achevé. Quant aux plats chauds, ils peuvent être placés tièdes au réfrigérateur, nul besoin d’attendre qu’ils aient totalement refroidi. Deuxièmement, l’air (son oxygène) est responsable d’une altération de la couleur de vos denrées à conserver. Pour cela, vous pouvez recouvrir vos aliments de fi lm plastique de conservation, ou encore les conserver dans un récipient hermétique.

Faire le tri

Deuxième étape: faire le tri ! Le plus souvent, vous consommerez les restes du repas le lendemain. Prenez en compte quelques priorités. Les crudités et fruits frais coupés sont les plus fragiles et doivent être consommés rapidement. Idem pour les crustacés frais, surtout les huîtres. Les charcuteries tranchées ne se gardent pas très bien non plus. Sinon, la plupart des plats qui ont été cuits se garderont au réfrigérateur entre 2 et 4 jours.
Vous pouvez également choisir de surgeler certains restes, mais ce mode de conservation ne convient pas pour tout. Par exemple, les tranches de dinde farcie ne seront plus très bonnes après avoir été surgelées. Les plats en sauce (vol-auvent, méli-mélo de poissons à la sauce blanche…) s’accommoderont le mieux de la surgélation.
Enfin, pour ce qui est des boissons, vous pouvez reboucher les bouteilles de vin ouvertes à l’aide de bouchons d’origine ou en caoutchouc prévus à cet effet. Et, contrairement à ce qui se dit souvent, le champagne ne se conserve pas en posant une petite cuillère dans le goulot… Cela n’empêche pas le gaz de s’échapper et le breuvage perdra de son pétillant. Vous pouvez par contre vous servir de bouchons de conservation pour garder vos bulles intactes. De quoi prolonger la fête !

Magali Jacobs
Diététicienne
Google