LE MAGAZINE DES SAINES GOURMANDISES
Home Sommaire Recettes Liens Archives Contact
 Article - La Cerise N° 15

Le Thé, entre tradition et santé

Ce délicieux breuvage qui nous réchauffe dès les premiers froids est bel et bien entré dans nos coutumes.

Nous ne pouvions plus attendre avant de vous présenter la boisson la plus populaire au monde après l’eau: le thé. Outre une très large palette de goûts et de probables atouts santé, le thé possède une histoire riche en savoir-faire et en traditions.

Breuvage millénaire

Le thé n’a pas toujours eu sa forme actuelle et son mode de consommation a évolué au fi l des ans. Il a fait son apparition dans les habitudes chinoises en 200 avant Jésus-Christ, où il parfumait l’eau que l’on faisait bouillir pour la désinfecter. Puis, à partir de l’an 700, les feuilles broyées fi nement étaient ajoutées à l’eau et mélangées énergiquement pour obtenir une mousse. Et vers l’an 1400, ce fut au tour du thé infusé de s’imposer. C’est là que furent inventée la théière pour infuser le thé et de petites tasses délicates pour accompagner sa dégustation et diffuser son arôme.

Un secret bien gardé

Petit arbre de la famille des Théacées, le théier se cultive en Chine mais aussi en Inde, au Sri Lanka, au Japon, à Taiwan et même au Kenya. Les feuilles de thé sont traditionnellement récoltées à la main. C’est le mode de traitement des feuilles après la cueillette qui donne l’un ou l’autre type de thé. Si les étapes de la fabrication sont connues, chaque producteur de thé a pourtant ses secrets pour tirer le meilleur des feuilles récoltées. Pour le thé vert, les feuilles sont chauffées à haute température, pour arrêter leur fermentation, puis sont roulées et séchées. Le thé blanc est un thé plus rare et très délicat, fabriqué à partir des trois premières feuilles de chaque branche et du bourgeon. Il est ensuite tout simplement séché. Le thé rouge chinois, ou thé Oolong, est semi-fermenté et ressemble fort au thé noir que l’on trouve chez nous. Ce dernier résulte d’un procédé de fabrication occidental: les feuilles sont d’abord fl étries, puis roulées, fermentées pendant 1 à 3 heures et enfi n séchées. L’occidental n’est pas très friand du thé nature, aussi les industriels lui ajoutent-ils toutes sortes d’arômes à ce stade de la fabrication, comme le jasmin, la bergamote (thé Earl Grey), le citron ou autres arômes de fruits.

San-thé

Riche en substances actives, le thé contient entre autres de la caféine et des antioxydants. A la différence du café, la caféine du thé est libérée plus lentement dans l’organisme, diffusant ses effets 5 à 6 heures durant au lieu de 2 à 3 heures pour le café. C’est pourquoi le thé est considéré comme un stimulant plutôt que comme un excitant. Les antioxydants sont quant à eux responsables des différentes vertus santé qui lui sont attribuées, comme la prévention des maladies cardio-vasculaires ou du cancer. Les résultats des recherches à ce sujet sont toutefois encore controversés. De toute façon, boire du thé fait partie des actes santé préventifs avant tout. Et puis, boire du thé, c’est aussi une excellente façon de s’hydrater, et ça, c’est certainement bon pour la santé !

Magali Jacobs
Diététicienne
Google